Se reconvertir dans le bâtiment : le guide ultime étape par étape !

Se reconvertir dans le bâtiment : le guide ultime étape par étape !

L’idée de changer de carrière vous trotte dans la tête depuis un moment déjà...L’envie de vivre de votre passion, de créer, de bâtir, la reconversion professionnelle peut alors être une excellente alternative.


Voici les principales étapes du processus de reconversion professionnelle afin que vous puissiez vous reconvertir dans les meilleurs conditions possibles dans ce processus parfois long, stressant et complexe.


1ère étape : Réaliser un bilan de compétences


Votre décision est prise et vous vous lancez dans une reconversion professionnelle. S’entourer des bonnes personnes est primordial afin de faire les bons choix et de vous guider dans ce choix de reconversion.

Vous pouvez décider d’avoir recours à un coach spécialisé dans le domaine, faire une demande à Pôle emploi qui propose des formations d’orientation et de réinsertion professionnelle ou alors de réaliser un bilan de compétences par un prestataire extérieur à votre entreprise.


Quel est l’objectif d’un bilan de compétences ? 


L’objectif principal d’un bilan de compétences est d’analyser l’existant et donc de faire un point sur votre carrière, vos compétences, vos motivations.

C’est aussi partir du passé pour construire son futur. Il permet de définir un projet professionnel réaliste qui répond à vos aptitudes, vos centres d’intérêts, vos capacités mais aussi aux exigences du marché.


Mais comment se déroule un bilan de compétences ? 


Le bilan de compétences se déroule en 3 étapes :


  1. un entretien individuel : présenter la démarche et les choix pédagogiques du centre, des modalités de financements et permet au stagiaire de présenter sa situation et ses attentes
  2. une phase d’investigation : permettre au bénéficiaire d’avoir une meilleure connaissance de lui-même et de son environnement professionnel.
  3. une phase de conclusion : rédaction d’une synthèse qui reprend l’ensemble des aspects des conclusions du travail entrepris à savoir les points forts de la phase d’investigation sans oublier les atouts et les freins à la réalisation du projet professionnel.


Un bilan complet nécessite entre 4 à 8 entretiens de 2 à 3 heures chacun et est réparti sur plusieurs semaines. Cette démarche peut être financée intégralement ou en partie suivant votre situation : salarié, demandeur d’emploi, bénéficiaire des minima sociaux.


2ème étape : Trouvez votre nouvelle voie dans le BTP


Ces différents tests et entretiens ont pour objectif de vous faire réfléchir à votre futur métier en vous donnant des pistes. Il convient à présent de suivre celles-ci et se renseigner sur ces différentes professions qui s’offrent à vous.


Pourquoi s’informer sur les métiers du BTP ? 


Les métiers du BTP sont très nombreux et variés et vous entamez une démarche qui va impacter complètement votre vie professionnelle. Il serait dommage de faire le mauvais choix par manque d’information ! Cette étude doit donc vous permettre de commencer à toucher du doigt un métier qui vous convient.

Se renseigner les différents secteurs d’activité, les entreprises qui embauchent, les métiers, les zones géographiques où vous désirez travailler.

Se confronter à la réalité d’un métier est la meilleure façon de prendre la bonne décision et ainsi se lancer en toute sérénité dans un nouveau projet professionnel. Il peut être intéressant de réaliser des stages et à utiliser les dispositifs permettant de découvrir des métiers afin de valider ou non un projet : PMSMP (période de mise en situation en milieu professionnel) mise en œuvre par le Pôle Emploi, stages de découverte par le biais des missions locales pour les plus jeunes, période d’immersion via des plateformes spécialisées. 


La formation est-elle obligatoire ? 


Imaginez que vous soyez commercial (si c’est le cas bingo !) et que vous souhaitez à présent devenir ébéniste. Si vous avez des facilités avec les chiffres, il n’en sera peut-être pas de même avec le façonnage du bois, non ?

En trouvant votre voie, vous évaluez quel écart il reste à combler entre vos savoir-faire et les compétences requises. Une formation sera donc alors nécessaire et pour la plupart des métiers du BTP elle est obligatoire.


Trouver sa formation  


Il est de plus en plus fréquent qu’une reconversion professionnelle nécessite une période de formation. Celle-ci sera bien entendu différente selon le secteur d'activité, le métier que vous avez choisi. Certains métiers demandent des techniques bien spécifiques, posez-vous les bonnes questions, celles-ci vous aideront à concrétiser votre projet :


  1. Formation à une technique particulière ? A un logiciel ? 
  2. Formation obligatoire ou pas ?
  3. Formation certifiante ou diplômante ? 
  4. Comment financer cette formation ? 
  5. Quelle est la durée de formation ?
  6. Où effectuer cette formation ? En ligne ? En entreprise ?


3ème étape : Trouver des financements


La question du financement de la reconversion professionnelle reste au cœur des préoccupations des différents candidats à un changement de métier et bien souvent peut faire hésiter ceux qui rêvent de se reconvertir. 

Une reconversion professionnelle demande un investissement. Heureusement, de nombreux dispositifs existent suivant votre situation : demandeur d’emploi, salarié, handicapé, indépendant...

Gardez également bien à l’esprit qu’il faudra probablement mettre la main à la poche pour prendre en charge une partie des frais.


4ème étape : Lancez-vous ! 


Votre bilan de compétences terminé, vos recherches ont abouti, vous voici enfin prêt à changer de vie et à vous lancer dans une nouvelle aventure professionnelle.

Il est maintenant temps de repenser votre CV, préparer votre lettre de motivation, et de postuler… autant d’étapes par lesquelles vous étiez déjà passé quelques années auparavant. Soyez fier de cette reconversion et embrassez cette nouvelle carrière qui s’offre à vous ! 

POUR TROUVER UNE FORMATION CONTINUE DANS LE BTP, CLIQUEZ ICI.