logo batiment cfa bourgogne franche-comte

Mon apprentissage se passe mal : comment réagir ?

mon contrat d'apprentissage se passe mal, je déteste mon alternance

8 janvier 2020    -    Catégorie : ACCUEIL, Apprentissage, Contrat d'apprentissage, Maître d'apprentissage, Tuteur pédagogique

Étiquettes : , , , ,

Si l’apprentissage reste une bonne expérience pour la majorité des apprentis, certains peuvent se retrouver dans des situations délicates. Maitre d’apprentissage absent ou négligeant, missions sans lien avec la formation, heures supplémentaires abusives, non-paiement… Face à la déception, de nombreux apprentis se retrouvent psychologiquement désarmés, ne sachant plus comment régir face à ces problèmes. Alors pour vous aider, voici quelques conseils à suivre en cas de litige au cours de votre contrat d’apprentissage.

 

Osez en parler à votre maître d’apprentissage

 

Beaucoup d’apprentis hésitent à faire part de leur ressentie à leur maître d’apprentissage (par peur, timidité ou dans les pires des cas, par intimidation). Mais il est indispensable d’entamer un échange avec le ou la principal(e) concerné(e). Pour ce faire, lister au préalable ce que vous reprochez à votre apprentissage et préparez par la même occasion une solution pour chaque problème soulevé.

 

Exemple

 

Si le problème est lié aux missions qui vous sont confiées, soulignez le fait qu’elles sont inadaptées à votre formation et proposez en retour des tâches qui vous correspondent davantage. L’idée étant de proposer une alternative à votre maître d’apprentissage afin d’éviter les conflits et entamer une négociation.

 

Contactez votre tuteur  

 

Le tuteur a pour rôle de constituer un intermédiaire entre le centre de formation et l’entreprise. Mais il est également là pour vous aider à faire de votre apprentissage une expérience professionnelle et pédagogique riche. Ainsi, n’hésitez surtout pas à le contacter pour lui expliquer les difficultés que vous rencontrez. Celui-ci pourra vous conseiller, mais aussi se déplacer dans l’entreprise pour rencontrer votre maître d’apprentissage et définir ainsi une nouvelle dynamique.

Si après toutes ces tentatives vous ne constatez aucun résultat, pas de panique. Il existe encore des solutions qui vous permettront de vous défendre.

 

Faire appel à un médiateur d’apprentissage auprès des CCI

 

Avant toute chose, sachez que cette option est à considérer uniquement dans le cas d’un conflit entre vous et l’entreprise. Toutefois, si la situation devient insoutenable et que votre scolarité risque d’en pâtir, contactez votre CCI et demandez l’intervention d’un médiateur. Celui-ci prendra contact avec vous et votre maître d’apprentissage afin de détecter la source des conflits et proposer des solutions pour débloquer la situation.

 

En cas d’échec du médiateur, dois-je quitter l’entreprise ? 

 

La décision ne revient qu’à vous. Cependant, en cas de démission, assurez-vous de respecter les termes du contrat.

Vous êtes libre de quitter l’entreprise au cours de la période d’essai qui s’élève à 45 jours. Par ailleurs, si vous avez obtenu le diplôme pour lequel vous réalisiez cet apprentissage, vous êtes également libre de démissionner, sans justification particulière.

Sinon, pour tout autre cas, la démission devra se faire :

  • soit par accord à l’amiable (signé par les deux parties),
  • soit sur décision des Prud’hommes (en cas de faute grave ou d’inaptitudes),
Comment préparer mon départ ? 

Avant toute chose, assurez-vous que la situation soit irrattrapable. Si c’est le cas, prenez soin d’entamer immédiatement des recherches afin de trouver un nouveau contrat d’apprentissage et ne pas mettre votre année en péril.

  • 38 Avenue Charles de Gaulle
    BP n°50159 - 71400 AUTUN Cedex
  • 03 85 86 00 00
  • batimentcfa.bourgognefranchecomte[arobase]ccca-btp[point]fr